Autrefois muses, amantes, épaules, esclaves et complices à la fois, elles ont inspiré bon nombre de grands artistes masculins comme moi (oups) auparavant.

A la fois de la douceur de ces mains qui vous apaisent, elles ont aussi la force de cette volcanique violence. 

C'est ainsi donc que je leur concède sans nul doute une part prépondérante dans le maintien de cette flamme.

Parce qu'il serait mentir que de ne dire que le flot tiré de ces tripes emmêlées n'a pour secret désir que celui de se voir déversé par la plus discrète des embouchures dans le fleuve sein de la plus intrépide d'entre elles.