L'Atelier d'Akoi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, mars 16 2013

Exposition Mars 2013 - La Tour de Guet

jeudi, août 2 2012

Le Festival de Tresques

Consultez en ligne le programme du Festival de Tresques 2012. La 3e édition d'un festival d'art pointu et riche de belles rencontres.

http://issuu.com/flipbookman/docs/tresques_contemporain_2012

lundi, juillet 30 2012

TRESQUES CONTEMPORAIN

Cette année, une virtuose du piano au coeur du festival.

Jeudi 16 août 2012, Cour intérieur de l'école libre, 30330 Tresques.

21H.

EVELINA BORBEÏ.

Plus d'info sur:

http://www.tourdeguet.fr/le-festival-dart-tresques-contemporain/

contact: 06.51.71.11.77.

castellerie@free.fr

FESTIVAL DE TRESQUES

Invité d'honneur du festival de Tresques cette année 2012: CHARLES STRATOS.

Plus d'info sur le site suivant:

http://www.tourdeguet.fr/le-festival-dart-tresques-contemporain/

mercredi, janvier 25 2012

Galerie EXPO1, exposition collective

mercredi, janvier 4 2012

2012

J'ai toujours eu pour ces débuts d'années un petit mot en même temps qu'affectif, d'un visionnaire à la hauteur de la croyance que l'on lui accorde.
Pour cette folle année 2012 qui commence, oui, elle sera folle, un seul mot: "Croyances".
Le retour aux fondamentaux, le retour à sa propre croyance en l'avenir, en ce que l'on peut considérer ou non de réel, tangible, palpable, valable.
Douze coups sonnent minuit, douze mois fleurissent une année alors, d'un bouquet de douze roses rouges, peut-être 2012 saura-t-elle rendre à l'amour la croyance de l'éternité?
Akoi A.

jeudi, décembre 22 2011

Du nouveau sur le site "La galerie d'Akoi" www.akoi.fr/galerie

http://www.akoi.fr/galerie

jeudi, décembre 8 2011

Body-Art. Do we still Free?

Body-art par Akoi AKA.

Photographie par Eric Larrue.

jeudi, octobre 6 2011

I Mac. Greatings to Steve Jobs.

mercredi, septembre 21 2011

In my veins

Bodypaint: Akoi Aka

Photographie: Eric Larrue

Modèle: Eoghan Carter

Seigneurs

mercredi, septembre 14 2011

Tsunami

Paint my body. Yog 2.

Painter: Akoi AKA

Photographer: Phil Tauran

Model: Eoghan Carter

mercredi, août 31 2011

Texte libre

La force de l'artiste, le chant des impuissants

Etre pauvre pour entendre le son de la nécessité

Riche pour écouter la convoitise et la force du silence

Etre fort pour écouter la frayeur

Faible pour la résonnace du bitume

Nu pour que frottent les caresses,

Fidèle car sonnent les éloges

Porter la robe de l'infidélité pour que hurlent les cris

Homme pour le sifflement de l'arrogance

Femme pour entendre son gémissement

Puissant car la surdité n'a pas de son

Sourd pour la force des sons intérieurs

Hurle l'indifférence des grandes élites

Mélodieuses les revendications des subordonnés

Mourir pour ne plus rien entendre,

Connaître ce que murmure la faucheuse,

Ressusciter pour imaginer le Christ,

Tuer pour le son du rebond

Les drogues et la vibration grave de l'interférence

La ripaille et ces grands bruits de vies insatiables

Hurler pour être seul à chanter

et enfin, se taire,

pour enfin … écouter.

Un des devoirs de cette tâche humaine.

vendredi, août 26 2011

La galerie d'Akoi sur facebook

dimanche, août 21 2011

J-15. FESTIVAL DE TRESQUES. ART ET ART.

Les startings sur les blocs, les toiles sur chassis, les couleurs au parvis, les nuits en alerte, le festival de Tresques est en approche. 

Chance à ceux qui seront dans les parages, un moment ... intéressant.

Adresse: 30330 Tresques.

Plus d'info sur le site suivant:

http://www.tourdeguet.fr/le-festival-dart-tresques-contemporain/


samedi, août 13 2011

FESTIVAL TRESQUES 2011.

2 3 4 SEPTEMBRE 2011.

NOMBREUX VENEZ!

samedi, juillet 9 2011

Scannez-moi

dimanche, juillet 3 2011

Bodypainting. Séance avec Yog' Carter et Phil Tauran, photographe.

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=10150241812058810&set=a.36208763809.43669.633323809&type=1&theater

samedi, juillet 2 2011

Le verre est un matériau vivant.

http://www.youtube.com/watch?v=ATAF6Wp31ZE

vendredi, juillet 1 2011

ART TETE GALERIE

http://www.youtube.com/watch?v=DkDeE1JsFsA&feature=autoshare

mardi, juin 21 2011

Bientôt à Tresques

http://www.artistescontemporains.org/expositions/evenement.php?id=2888

lundi, juin 20 2011

CAM

samedi, juin 11 2011

Monochrome Phosphorescent

à travailler la phosphorescence depuis quelques années maintenant tout en abordant lors d'expositions divers aspects de cette matière entre pigment et agent texturant photoluminescent m'a amené à ce panneau monochrome en toile sur chassis qui permet de s'exercer à la fois au bon vieux concept du monochrome et à celui de l'art éphémère, ce liquide s'écoulant que bon nombre d'artistes s'attelent à emprisonner en leurs doigts.

L'installation se résume donc à un panneau phosphorescent de format variable (essai effectué sur toile de 80*100cm) accompagné d'une source lumineuse de type focale, avec un faisceau droit et le plus net possible (tests au laser et à la lampe torche de puissance variable).

Il devient alors possible, en exposition, de laisser s'exprimer le spectateur, en même temps complice de la toile, qui pourra voir apparaître puis disparaître progressivement l'oeuvre éphémère sortie de son imaginaire.3333

samedi, juin 4 2011

Drouot Cotations

http://akoi-aka.drouot-cotation-artistes-modernes-contemporains.com/

mercredi, juin 1 2011

EXPOSITION FESTIVAL AVIGNON 2011 ART TETE GALERIE

jeudi, mai 26 2011

DSK

Drug Sex and rocK'n roll

...

DSK

D$K: le logo publicitaire de l'année.

mercredi, mai 25 2011

Un Carbonne dans la famille

Après Dak de la galerie Dékapé, Gilles Barp et Loïc Meze, Benjamin Carbonne s'invite à l'atelier avec la famille de mes artistes de coeur.

vendredi, mai 20 2011

EXPOSITION

PROCHAINE EXPOSITION: ATELIER DU 8.

8 RUE DES BONS ENFANTS. (En suis-je?)

38000 GRENOBLE.

EXPOSITION DE PEINTURES SUR VERRE. DU LUNDI 23 MAI AU 8 JUIN 2011.

VERNISSAGE LUNDI 23 MAI 20 HEURES.

dimanche, mai 15 2011

Le monde en bleu

Acrylique sur toile. 30*30 cm. Année 2011,

samedi, mai 14 2011

Dimensions

vendredi, mai 13 2011

Suggest

lundi, mai 2 2011

Et si on allait un peu plus loin ...Et si l'on revenait un peu plus près ...

vendredi, avril 15 2011

Marlène Dietrich by AKoi

video 1

jeudi, avril 14 2011

video

http://www.youtube.com/watch?v=9b5ZFNuQFo8

EXPOSITION MONTPELLIER

Extension

http://www.facebook.com/galerie.akoi

mercredi, mars 23 2011

Fresque vidéo

http://www.youtube.com/watch?v=MvUzKlCeIPE

samedi, février 19 2011

Evolutions 5

A retrouver également sur http;//www.akoi.fr/galerie.

sans titre

Vue

La Galerie du jour. çà se passe à Marseille!

http://www.anna-tschopp.com/flash_content/expos.php

lundi, février 14 2011

Art en solde

Durant les soldes, la galerie d'Akoi a le plaisir de vous offrir non pas -20, -30 ou -40%, mais bel et bien -50% sur toutes les oeuvres d'art.

Profitez-en, il ne reste plus que quelques jours!

www.akoi.fr/galerie.

Tous à vos cartes bleues!

;)

25 MAI 2011: BRADER C EST TUER. L'ART DOIT VIVRE ET NOUS SURVIVRE.

samedi, janvier 29 2011

R1

Accordé par principe

création 2011. Exposition à venir: Galerie de l'Etranger, quai saint Laurent 38000 Grenoble.

vendredi, décembre 17 2010

EXPOSITION. A VOIR SUR AVIGNON. 29 RUE DE LA PALAPHARNERIE 84000 AVIGNON.

ARTISTES: 

BENJAMIN CARBONNE. MONTPELLIER.

CATHERINE DUCHENE. AVIGNON.

ELYANE ARNAL. AVIGNON.

TLEO. TOURS.

samedi, décembre 4 2010

Basquiat

Jean-Michel Basquiat. Un artiste pour qui j'ai, la plus profonde estime.

Premier artiste noir à connaître une notoriété internationale, mieux encore, la reconnaissance de son art.

Au delà de l'homme, l'artiste.

Meurt en 1988 à la suite une overdose d'un mélange d'héroïne et de cocaïne à l'âge de 27 ans. Il se préparait à effectuer son second voyage en Côte d'Ivoire.

Enterré au cimetière de Green-Wood, à Brooklyn.

Mots clefs: Porto Rico, Haïti, Médecine, Art de rue, Graffiti, Andy Warhol, Défiance, Drogues, Avant-garde.

Exposition jusque Mars 2011 au Musée des Arts Moderne de Paris.

http://mam.paris.fr/fr/expositions/basquiat

Sans titre particulier 1

mercredi, décembre 1 2010

De passage à Toulouse? C'est pour vous!

jeudi, novembre 25 2010

Corps Humains

lundi, novembre 22 2010

Ecorchures

mercredi, octobre 13 2010

Si

Si elle existait, et était-elle, 

Alors, ...

Elle m'accompagnerait puis,

m'emporterait.

...

à Bali.

jeudi, octobre 7 2010

Les religieuses mantes

jeudi, septembre 30 2010

Tresques contemporain. Les coulisses de l'atelier d'Akoi.

mercredi, septembre 22 2010

Tresques contemporain

jeudi, septembre 9 2010

unchain my mind

mercredi, septembre 8 2010

Face à soi

lundi, septembre 6 2010

17 18 19 SEPTEMBRE 2010. TRESQUES CONTEMPORAIN. EXPOSITION.

Installation l'à voir. Avec Loic Mèze.

samedi, août 14 2010

Transparences Expo

mardi, août 10 2010

TRANSPARENCES; Une expo à vivre ...

PROCHAINE EXPOSITION: 

TRANSPARENCES.

MERCREDI 18 AOUT 2010

GALERIE "THE SMART HOME SHOP"

3 RUE ST JULIEN 30700 UZES.

mardi, août 3 2010

Envers

vendredi, juillet 16 2010

Aux sentinelles

Qui s'avancent dans l'obscurité pour nous damer le terrain.

Quelque part ici elles murmurent

Chuchottes et font ombre à nos sombres voix intérieures

SchchscH CHEU 

Et chuchotent encore

Pour faire ombre, pour éclairer

les lanternes éteintes de nous égarés ici bas, tenant telles des lances

des postures et tenues qui les poussent,

puis nous poussent ensuite le jour venu,

à porter ce flambeau qui lui ouvre la voie.

à Jocelyne.

mardi, juillet 13 2010

Toof! Le réel sens du monde.

vendredi, juillet 9 2010

Paint

mercredi, juin 23 2010

L'image du jour.

anelka quick

Nicolas Anelka.

mardi, juin 22 2010

Parce qu'il n'y a pas que le foot dans la vie ...

ISBN : 2-7504-1139-4

vendredi, juin 18 2010

FOOT

mercredi, juin 16 2010

baignade

mardi, juin 15 2010

Doigts. Proejt Solaris de Phil Tauran, photographe

crédit photo: Phil Tauran. http://phtauran.comoj.com/

bodypainting: Akoi AKA.

Solaris. Projet avec la participation photographique de Phil Tauran. France, U.S.A.

crédit photo: Phil Tauran. http://phtauran@comoj.com

bodypainting: Akoi AKA.

lundi, juin 14 2010

Les toiles en video. Version 1.

http://www.youtube.com/watch?v=PitR1SlHpK0

jeudi, juin 10 2010

Lavoir de Connaux. Après l'expo ...

Trois artistes exposent leurs oeuvres au Vieux Lavoir

- extrait du journal "Midi Libre", édition du lundi 7 juin 2010 -



Trois artistes ont réuni leurs talents pour offrir aux Connaulais une première exposition de leurs oeuvres. Loïk Poupinaïs, projectionniste de cinéma, a réalisé la vidéo de l'exposition de ses copains, présentée pendant trois jours au vieux lavoir.
Akoi Aka, de Tresques, se définit comme autodidacte, artiste plasticien au courant très contemporain, et, Loïc Mèze, domicilié à Connaux et expert en ébénisterie d'art, en est personnellement à sa troisième exposition.
Si celle-ci a pu surprendre le visiteur néophyte, elle a redonné vie au vieux lavoir en le faisant pénétrer dans le monde des arts modernes. 

Trois artistes exposent leurs oeuvres au Vieux Lavoir

lundi, mai 31 2010

Et ...

Et s'épancher encore.

Quand les corps se sont vidés de tout ce qu'ils ont à offrir.

Quand les lèvres n'ont pas su prononcer les mots justes que l'on leur avait pourtant clairement dictés.

- "Tu m'aimes?"

- "oui"

- "pas comme çà, autrement!"

- "oui!!"

Et s'épancher encore.

De ces corps vides qui offrent tant de fantasmes. Plus que l'on peut contenir encore. Habiter l'inhabitable. Offrir l'inexistant. Puis partir. Fier du devoir accompli. Fier de la tache bien emplie d'être celui que l'on voudrait que l'on soit.

Et s'épancher encore. D'une misérable et larmoyante trainée.

D'êtres et être encore. Et "si c'est çà la vie ici..."

Pourquoi ne pas enfin avoir à s'épancher...

ailleurs...

vendredi, mai 28 2010

EXPOSITION PERFORMANCES

VENDREDI 28 MAI 2010.

EXPOSITION ET PERFORMANCES VISUELLES.

GALERIE DEKAPE. RUE DE LA REPUBLIQUE; 31330 GRENADE-SUR-GARONNE. FRANCE.

REGION TOULOUSAINE.

jeudi, mai 27 2010

Paint my body

Paint my body

Serenity

Crédit photo: Phil Tauran. http://phtauran.comoj.com

Bodypainting: Akoi AKA.

mardi, mai 25 2010

Paint my body

Crédit photo: Phil Tauran

Bodypainting: Akoi AKA

jeudi, mai 20 2010

EXPO PERFORMANCES VIDEO LIVE PAINT

Dans la famille des expositions incontournables...

mercredi, mai 12 2010

Exposition 13 Mai 2010. UZES, GARD.

mardi, mai 11 2010

Eye

vendredi, mai 7 2010

Battle time

mercredi, mai 5 2010

Quelle heure est-il chez vous?

mardi, mai 4 2010

Festival Européen de la photo de nu

http://www.fepn-arles.com/animation.htm

lundi, mai 3 2010

Spring days

mercredi, avril 28 2010

L'atelier dans tous ses états

samedi, avril 24 2010

L'artiste du jour

Tous artistes? Certainement...

surnom: Laperriole, Sebienbon.

La phrase du jour

Etre artiste est un engagement, une dévotion. A l'humain, ses propres tourments et questionnements, son imaginaire.

vendredi, avril 23 2010

Mots clefs de l'actualité

Burka, cote des personnalités politiques, Barak Obama, avions, volcan, assurances, drapeau français art et symboles, corruption, Roman Polanski.

LA phrase du jour

Notre plus grande urgence, c'est notre impatience.

Sources: Dak, Dékapé.

jeudi, avril 22 2010

La phrase du jour

Innovante et créative, la technologie est un Art.

sources: Audi A8 Pub.

Vui vui!

Mots clefs de l'actualité

Volcan, Avions, Ribéry, Burka, Contrebande, Drogues.

Ombrages et compagnie

Loïc Mèze créations et l'atelier d'Akoi. Dans les champs.

dimanche, avril 18 2010

Sammy Baloji, un autre regard sur l'afrique d'hier à aujourd'hui, d'hier avec aujourd'hui

lundi, avril 12 2010

Point de vue

Etape pour "Point de vue"

jeudi, mars 25 2010

Regarde-moi. Texte à suite.

REGARDE-MOI 

!

Sujet 1 :

Le hall d’un centre commercial bondé. Un bonhomme patibulaire en face me regarde droit dans les yeux avec ce qui serait de la défiance. En arrière plan, une femme pressant le pas avec au bout de ses doigts une gamine qu’elle traîne presque comme un cabas. Je le fixe à mon tour. Que me veut ce mec. De l’argent ? Je n’en ai pas. De maîtresse non plus d’ailleurs alors qu’il se ravise. Posons lui simplement une question qui le déridera certainement.

- Qui êtes-vous ?

Sujet 2 :

Regardez-moi ce truc. Un bonhomme d’une quarantaine d’années qui ressemblerait presque à ses parents s’ils étaient encore en vie. Je suis sur que je l’impressionne. Çà se voit dans ses yeux de trouillard. L’œil questionnant de ces gens là quand on les sort brutalement de leurs saintes habitudes…pas mal la meuf là bas ! Dommage qu’elle ait un mioche. Fallait pas faire de morveux ma vieille pour le traîner ainsi devant la foule parce qu’il risque de te coller un retard à ton cours de gym.

  • Et qui es-tu toi ?

Sujet 3 :

Un carrelage. Une dalle, une autre dalle, encore une. Je suis sure qu’un jour on pourra voler. Et du ciel, je regarderais le monde en bas comme le carrelage de ce foutu magasin.

  • Arrêtes maman, tu me fais mal !

Sujet 4 :

A l’horizon, une petite loupiote indique la sortie, on y est presque. Tiens le coup Kary ! Caisse 1, caisse 2, … une mamie qui fait tomber son sac. Un vigile se rapproche. Je suis heureuse qu’ils aient renforcé la sécurité dans ces magasins. Chui sure qu’un bazané malveillant se serait jeté dessus il y a un an. 12h37. Je vais louper ce foutu cours. Elle est vraiment belle cette montre. S’il me le redemande, je lui autoriserai de me prendre autrement. Il l’a mérité. Tiens je ne l’avais pas vu cet ensemble…tant pis je reviendrai.

- Allez cesse de geindre Sarah et dépêche-toi. J’en peux plus de cette foule et maman va être en retard si çà continue.

Sujet 2 :

  • Rassure-toi, Seb. Je ne te veux aucun mal.

Seb :

  • Mais ! D’où savez-vous mon nom ? Et …qui vous autorise à me tutoyer !

Sujet 1 :

Regardez-moi cette veine sur son front. Voyez comme elle grossit à chaque fois qu’il doit être contrarié. Ah Seb ILANE. Je suis sur que tu risque l’accident vasculaire à chaque fléchissement de la bourse ou quand tu dois te lever dans le noir pour aller aux chiottes. J’aime pas les fiottes de ton genre.

  • Calme-toi Seb, je suis ici pour affaire. Agent Vicken. J’ai été chargé de mener l’enquête au sujet de la mort de tes deux vieux. Plutôt macabre comme histoire. Dis-moi, à ce qu’il paraît, t’étais pas loin du lieu où cela s’est produit. N’est-ce pas ?

Seb :

  • Agent Vicken dites-vous. Et de quelle brigade ?

A.S :

- Nortan security. Unité 177. Voici ma carte.

Seb :

Nortan Security, servir et protéger,Unité 177, agent Vicken Lawrence. Matricule xx7O2.exe. Autorisé à tirer.

  • Et c’est dans votre unité que l’on vous apprend à tutoyer les citoyens ?

A.S :

- Seulement les suspects, Seb. Seulement les suspects. Et çà m’arrange plutôt parce que j’aime pas vraiment çà, vouvoyer les culs terreux comme toi qui sniffent leur poudre quotidienne sur le cul de putes de luxe payées avec l’argent de leurs crimes alors que d’autres se crèvent à leurs services sans la moindre contrepartie.

Seb :

  • Je vois. L’unité 177 a décidé de m’envoyer un doux rêveur moraliste pour m’aider à passer la douleur qu’a pu occasionner la perte d’êtres chers. Je ne manquerai pas de toucher un mot au colonel Varlet à votre sujet quand je le reverrai…

A.S :

- … à une de vos réunions spéciales je suppose ? Te dérange pas Seb, il me connaît le vieux. Et s’il m’a choisi pour cette enquête, c’est qu’il m’autorise aussi à te tutoyer.

Et ne me regarde pas avec cet air méprisant bonhomme. Tu la ramèneras moins dans un instant

Mais de toute façon Seb,…

Seb : Monsieur ILANE ! Je refuse de continuer cette entrevue. Contactez mon avocat, il…

A.S : Reconnaîs-tu cet objet Seb ?

Seb :

Mon notepad. C’était donc lui.

A.S :

- Oui, tu reconnais cet objet. Ton nom y est inscrit en toutes lettres. Mais dis-moi Seb, comment peut-on laisser des traces aussi compromettantes sur le lieu d’un crime ? Et surtout, Seb, explique-moi pourquoi tes yeux crient l’inquiétude alors que tes lèvres sont prêtes à cracher que t’es un gars innocent ?

Seb :

C’en est trop. Baisser le regard et feindre la préoccupation. Soupirer légèrement mais suffisament pour qu’il l’entende, pour qu’il le sente. Faire quelques pas en sa direction. Çà le surprendra certainement d’une personne qu’il suspecte. Lever le regard en omettant tout rictus. Garder l’air sévère et le fixer droit dans yeux. Inspecter brièvement le contour de ces yeux d’un homme manquant de sommeil et que le tabac maintient éveillé. Et conclure :

  • J’ai pris un plaisir mesurable mais cependant insuffisant à converser avec vous, monsieur Vicken. Nous nous reverrons certainement compte tenu de votre pugnacité, mais ce ne pourra être en l’absence de mon avocat. Monsieur Vicken,…

Marquer un pas déterminé vers la sortie, ne laisser aucune occasion à ce flic bas de gamme de me freiner.

A .S :

Prévisible. S’écarter légèrement et laisser passer le bonhomme. Il ne s’en tirera pas aussi facilement. Le ver est dans la pomme Seb, et on se reverra très vite.

  • Je me permets de conserver ton petit carnet, Seb. Pièce à convictions ! Et…oui, nous nous reverrons, Seb ! Nous nous reverrons.

Bref soupir. Laisser partir l’homme dans sa démarche distinguée, ses vêtements complices de toute sa situation sociale, et sa stature fière, arrogante et jalousable. On verra si tu seras aussi clinquant derrière les barreaux, Seb.

Seb:

Une porte vitrée, un couloir chahuté par une foule dépensière, des dalles régulières sur un sol sans âme, puis l’escalator, le Hall A, l’ascenceur et enfin, le 3ème sous-sol. Quelques pièces caressant la fente coquine d’un horodateur vorace, puis l’allée 17. De sombres couloirs qui font certainement la fierté du propriétaire de cet immense parking par l’économie d’énergie qu’ils génèrent. Une femme au galbe provoquant passe non loin. Elle baisse la tête, presse le pas, me croise. Je sens son léger coup d’œil sur mon flanc. De quoi veut-elle s’assurer ainsi ? Ah les femmes !

  • (d’une voix miéleuse, légèrement cassée et enrobée d’un grave sensuel) Bonsoir !

Elle :

Si seulement Charles pouvait être aussi élégant !

  • Bonsoir, monsieur.

Presser un peu plus le pas. Derrière le bel agneau peut se cacher n’importe qui.

Seb :

Bouton start. Vrombissement d’un moteur viril. Quelques empoignades sur une boîte de vitesse souple comme je les aime, et go !La ville est à moi. Elle et tous ces rats incompétents qui l’arpentent chaque jour. Comme cet agent de Province. Le téléphone. Activer la fonction vocale, monter le volume de l’auto radio par légère pression sous la partie gauche du volant, puis : « APPELER Gaëtan ! ». Quelques secondes, une sonnerie, une seconde, puis…

Gaëtan Serval :

  • Gaëtan Serval, je vous écoute...

Seb :

J’espère qu’il ne va pas me sortir une de ces contrepétries vaseuses. Je ne suis vraiment pas d’humeur.

  • J’ai un problème Gaëtan, il faut qu’on se voie. Et vite !

J.O :

  • Seb ! Comment allez vous, monsieur «l’entrepreneur le plus sexy l'année» ?

Seb :

  • Laissez tomber ce gag qui n’amuse que les journalistes eux-mêmes et soyons bref s’il vous plaît Gaëtan, il y a urgence. Quand puis-je vous rencontrer ?

J.O :

Ce ton grave, ce léger stress dans la voix, l’empreinte d’un coupable qui vient chercher des solutions. Mon vieux Seb, t’as pas merdé à ce point !

  • Urgence ? Vous savez très bien qu’une urgence pour vous l’est forcément pour moi, monsieur ! Je suis à mon bureau pour quelques banalités administratives sans importance. Dans combien de temps pouvez-vous être ici ?

Seb :

Toujours efficace et là quand il faut ce bon vieux Gaëtan.

  • Un quart d’heure. Cela vous convient-il ?

J.O :

- Je vous attends. Montez directement au 15ème, nous y serons bien mieux que dans l’étroitesse de mon vieux bureau.

Seb :

Et toujours aussi drôle le bougre. 50m2 en plein cœur de la cité, une vue imprenable sur toute la vieille ville, ces beaux quartiers bourgeois à souhait et le canal central. D’autres avocats aux crocs acérés jalousent secrètement un tel privilège.

Cinq minutes plus tard, dans le hall d’un de ces grands immeubles du pôle d’activité.

Hotesse 1 :

- Bonjour monsieur Ilane ! Comment allez-vous ?

Seb :

  • Bien. Ai-je été annoncé ?

Hotesse 1 :

Oh pas la peine, monsieur ! Sir Serval vous attend. 15ème étage, porte D. Je vous souhaite une excellente journée

Seb :

  • parfait. Bonne journée.

Le hall aseptisé de ces bâtiments où l’humain n’est que donnée chiffrable, un immense vase de terre cuite qui offre à un Philodendron Monstero le luxe de prétendre à son tour à l'arrogance. Quelques boutons clignotants au loin. Une femme presse le pas du haut de talons aiguilles d’un vert émeraude interrogateur. A droite, trois jeunes hommes debout, parfaitement vêtus et semblant s’amuser de moquerie. Certainement une affaire atypique qu’ils ont du défendre ou observer.

Le bouton d’appel de l’ascenseur. Quelques secondes plus tard, le tintement de sonnette qui précède l’ouverture de deux lourdes portes métalliques. A l’intérieur, le règne de la sobriété. Bouton poussoir 15. Une douce voix féminine mais tellement informatique vous questionne :

Ascenceur, voix féminine :

  • Quel est l’objet de votre visite, monsieur ILANE ?

Seb :

Vous répondez parce que votre éducation n’a pas omis d’inclure dans vos fonctions celle de parler aux machines :

  • Gaëtan Serval.

Seb :

La machine semble vous avoir compris. Fermeture des portes. Un miroir. Profiter d’être ici seul pour vérifier que rien ne dépasse, rien du moins risquant d’appeler le ridicule à s’inviter dans la conversation à venir. Deuxième tintement sec et précis que des équipes de marketing ont du soigneusement sélectionner pour l’image de rigueur qu’il imprime. 15ème étage. Une douce voix vous l’annonce. Quelques pas. Sortir de ce cube métallique sans saveur, s’avancer vers la seule et immense porte vitrée de l’étage. Un feutre semi opaque permet de voir l’ombre qui s’approche de l’autre côté sans offrir la possibilité d’en distinguer l’once d’un détail. Une main semble s’être saisie de la poignée. Un mouvement ferme et soutenue happe la porte dans l’immense bureau et laisse place à un gaillard d’une quarantaine d’années, les cheveux à peine grisonnants et la mine toujours aussi ravie de la réussite jouissive:

  • Mon ami. Heureux de vous revoir.

à suivre.

mardi, mars 23 2010

Amour toujours

- page 1 de 6